Mes débuts avec mon bullet journal

Début septembre, j’ai commencé un bullet journal après avoir écrit plusieurs articles sur le sujet (comment se lancer et les avantages etinconvénients du bullet journal), voici mes débuts avec mon bullet journal et mon retour sur cette expérience.


Mon matériel

Mes débuts avec le bullet journal
La première page de mon bullet journal

Le cahier que j’utilise (un cahier A6 avec des lignes droites provenant de chez Cache-Cache) me convient très bien même si les pages sont légèrement transparentes et se gondolent dès que je colle quelque chose.

J’utilise des crayons achetés chez Hema, un crayon Fixion, un feutre Pigma et parfois j’utilise des tampons, du masking-tape. Je n’ai pas eu besoin de réaliser des dépenses.


Mon index

Mes débuts avec mon bullet journal
L’index de mon bullet journal possède un code couleur

J’ai réservé 4 pages au début de mon carnet pour indexer mes pages et pour le moment je ne les utilise  pas. J’ai placé des post-it aux pages importantes et je les retrouve tout de suite.


Ma page keys

Mes débuts avec mon bullet journal
Pas de keys pour moi, je ne m’en sers pas

Pour organiser les différentes tâches des calendriers, un système de symboles (keys) a été imaginé. J’ai créé cette page et finalement je ne l’ai jamais remplie car je n’ai pas besoin de symboles. Mon système est très simple : un carré vide c’est à faire, un carré plein c’est fait et une flèche c’est reporté.


Mes logs (calendriers)

Monthly Log

Les logs sont des calendriers dans lequel on note les événements importants. J’ai dessiné un calendrier pour l’année 2017 puis un calendrier pour les mois de novembre et décembre.

Mes débuts avec mon bullet journal
Mon calendrier de novembre

Visuellement ces pages ne me plaisent pas et je ne m’en sers pas. Pour les prochains mois, je collerai une jolie image, cela sera une belle page de garde et ainsi j’utiliserai mes kilos de papiers que je garde « au cas où ».

Daily Log

Pour mes calendriers hebdomadaires, j’ai testé plusieurs présentations et celle qui me convient le mieux est celle-ci :

Mes débuts avec mon bullet journal
Cette semaine-là, je m’étais amusée à découper les jours et les chiffres dans un vieux journal.

J’ai suffisamment de place pour écrire et la présentation est très claire. D’un simple regard, je peux trouver l’information dont j’ai besoin. Peut-être que j’ajouterai de petites illustrations mais pour l’instant je veux de l’efficacité pour ne pas laisser tomber.


Les trackers

Les trackers sont des tableaux de suivi. Avant même de commencer mon bullet journal, je savais que je voulais suivre l’arrosage de mes plantes.

Mes débuts avec mon bullet journal
L’arrosage de mes plantes

Je suis une serial plants killer, néanmoins j’essaye d’en prendre soin grâce à ce tableau de suivi. J’y ai noté quand je dois les arroser et je trace des traits lorsque cela est fait.


Mes collections

Les collections sont des listes. Pour le moment, j’ai créé une seule page de collection : une page pour les DIY à réaliser.

Mes débuts avec mon bullet journal
La page DIY qui va se remplir

La page va se remplir, il faut que ej retrouve le post-it où j’ai noté mes idées…l’avantage du bullet journal, je rassemble mes post-it et petits papiers.


Laissez-moi un commentaireVisuellement, je n’aime pas mon bullet journal en revanche je suis très satisfaite de son efficacité. Il est toujours devant moi : je note, je coche et j’éprouve toujours une grande satisfaction de cocher les cases lorsque j’ai tenu mes objectifs journaliers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate