Les choses que j’ai découvertes avec le veganisme

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager les choses que j’ai découvertes avec le véganisme.

Depuis quelques mois, je mange vegétalien dans mon appartement. J’ai supprimé les aliments d’origine animal,  je cuisine donc sans oeufs, sans beurre, sans lait de vache (…) et il y a quelques mois j’imaginais cela bien compliqué alors que c’est très facile.

Mangeant végétalien, je me suis intéressée au veganisme. Il n’y a pas eu de déclic du type « demain, je suis vegan », j’ai toujours acheté selon mes besoins et j’ai cessé d’acheter des produits d’origine animal sans réellement m’en apercevoir. Je n’ai pas besoin (ni envie) de consommer des produits d’origine animal et tout va bien.


Une philosophie

J’ai appris la définition du monde vegan

« Une philosophie et façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l’usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l’environnement […] »

source : wikipedia

Être vegan c’est donc un mode de vie

J’ai découvert qu’être vegan ce n’est pas que supprimer des aliments c’est transformer sa vie et devenir plus soucieux de ce qui nous entoure.

C’est ainsi que j’ai cessé d’être la terreur des sites e-commerce en commandant et renvoyant à outrance. Mes commandes n’étaient pas saines : du carton non recyclé, des emballages plastiques et des camions qui consomment de l’essence pour m’apporter des commandes que je renvoie. Désormais je pense à protéger l’environnement avant de commander des choses que je n’ai pas besoin.


De nouveaux aliments

Plat panier patisson
Une petite salade avec du tofu ?

Le tofu c’est cool

Il y a un an, si on m’avait dit que je cuisinerai du tofu de mon plein gré avec envie, j’aurai bien rigolé. J’ai découvert que le tofu ce n’est pas qu’un cube blanc sans saveurs et sans intérêts. Il y a quelques semaines, j’ai mangé une tartiflette vegan avec du tofu fumé et j’ai été très surprise du résultat c’était tellement proche d’une tartiflette avec des morceaux de lardons fumés.

J’ai découvert la viande vegan

J’avais beaucoup de préjugés sur les similis de viande car je n’aime pas l’idée de remplacer de la viande animal par de la viande vegan. Parfois dans mon panier Patisson, il y a de la viande vegan donc j’ai goûté et cela n’est pas mauvais mais je n’en raffole pas.


Et tout va bien, merci

Je ne manque de rien

Je pensais qu’en cuisinant vegan des aliments allaient me manquer mais j’ai surtout compris que manger vegan ce n’est pas faire un régime privatif. J’ai certes supprimé des aliments mais j’en (re)découvert d’autres.

Financièrement je ne dépense pas plus.

Je pensais que mes dépenses allaient exploser car je croyais être obligé d’acheter 24157 ingrédients différents. je n’ai pas acheté 24157 ingrédients et rien n’a changé dans mon placard de cuisine.

Mes proches ne me font aucune remarque.

Ma troisième Mamie dit « tu manges tes trucs et tant mieux si ça te plait« , cette phrase résume très bien l’avis de mes proches. Jusqu’à présent, je n’ai pas eu de remarques sur les carences ni de débats sur le cri de la carotte.


Voici pour mes principales découvertes, et vous êtes-vous vegan ? qu’avez-vous découvert ?

Laisser un commentaire

Navigate