Fin du challenge #minsgame

Le 1er janvier, j’ai commencé le challenge #minsgame qui consiste à se séparer d’un objet le premier jour, puis deux le second, puis trois le troisième et ainsi de suite. Après un premier bilan au terme de 15 jours, voici le deuxième bilan : celui de la fin du challenge.

Les premiers jours du challenge ont été simples : je me suis concentrée à jeter les choses qui traîner dans mon couloir depuis des semaines voir même des mois. À partir du seizième jour, le challenge s’est corsé car je pensais ne plus rien avoir à me séparer. J’ai donc ouvert mes tiroirs et je me suis interrogée sur l’utilité des objets.

Aussi, j’ai réalisé les jours 16 à 25 en une seule journée. Il fallait que j’ouvre toute les boites, que je mette des éléments en vente et surtout que je range. Prendre un objet par-ci par-là était impossible pour moi.


Fin du challenge #minsgame

Jour 16 à 20 : Rangement de ma bibliothèque

 

Challenge minsgame - jour 16 à 20
Challenge minsgame – jour 16 à 20

Ma bibliothèque est pleine : les livres et les bricoles s’entassent. J’ai décidé de tout trier, tout classer et d’étiqueter les boites. Je me sépare de 37 livres : certains sont en vente sur Priceminister et la seconde partie retournera dans ma chambre chez mes parents. (comme par exemple le dictionnaire que j’utilisais en CM2, impossible de m’en séparer).

Je jette également une chaussure souvenir d’une soirée Blog School. C’est une chaussure de la marque MrMonkies que nous avions customisée au cours de l’événement. Objectivement, elle ne sert à rien et m’encombre.

J’ai également jeté trois jeux de tarots découpé dans le magazine Glamour. Il y a 10 ans, j’aimais beaucoup les visuels mais aujourd’hui, je ne les aime plus et je ne pense pas à me lancer dans la voyance. Donc je jette.

Puis, j’ai ouvert la boîte avec mes ressources et outils pour DIY. C’est une boîte quasi-impossible à trier car elle contient essentiellement des ressources créatives dont je pourrais avoir besoin. Néanmoins j’ai jeté des feutres, une gouge et ses accessoires de chez Hema (Je déconseille, elle était de mauvaise qualité, je me coupais les doigts) et je me sépare des étoiles fluorescentes que je ne peux plus voir.

Et pour terminer, j’ai jeté des bricoles : 1 boite de mélatonine vide, 1 pot de vernis colle vide, un bouton cassé, une boucle d’oreille cassée, des boites en carton vides, du papier à origami, des miroirs qui ne tiennent pas à mes murs, des minis épingles, des enveloppes vides, une bague cassée, des figurines.


Jour 20 à 23 : Mes étagères

Challenge minsgame - jour 21 à 23
Challenge minsgame – jour 21 à 23

Après, les livres c’est avec regret que je me suis séparée de mes magazines. J’ai mis deux magazines Flow en vente (le 15 et 7) et j’ai jeté avec déchirement mes Slams magazines. Ils m’ont bien accompagnée lors de mes voyages ou de mes nuits blanches mais il n’y a plus de grilles à remplir.

Puis j’ai trié mes vernis à ongles et j’ai eu la surprise de découvrir que je possédais 19 vernis à ongles pâteux ou vides.

Il y a aussi quelques accessoires de ma poupée Pullip, je les ai mis en vente car je ne les utilise plus.

Et une balle rebondissante, des fausses pièces, un champignon lumineux, des piles usagées, un livre, un serviette usagée. Sans oublier des plantes mortes parce qu’en plus de les faire crever -en posant les yeux dessus- je les expose.

 


Du 24 au 25 jour : Un peu de tri dans mon armoire

 

Challenge minsgame - jour 24 à 25
Challenge minsgame – jour 24 à 25

Mon armoire est relativement rangée mais j’ai à nouveau trié mes sous-vêtements, des produits de beauté, des vêtements et encore et toujours des bricoles.


Le bilan du #minsgame

 

Je me suis arrêtée au 25ème jour faute du temps. J’ai donc trié 325 objets, il me manque 171 objets pour arriver au terme de ce défi. Je pense être capable d’en trouver car je n’ai pas trié les objets de ma cuisine.

Le bilan de ce défi est positif, je ne pensais pas que mon appartement était autant encombré. Il l’est encore, il y a encore des choses dont je pourrais me séparer. Je pense notamment à une boite pleines de boutons dont je ne me suis jamais servie et dont je ne me servirai probablement jamais.

Le seul point négatif est donc le temps que cela demande. Je n’ai pas pu arriver au terme mais je compte terminer dès que je le pourrais car comme je l’ai dit : je n’ai pas trié ma cuisine.

Et maintenant ?

Je suis bien loin du minimalisme et je ne serai probablement jamais une personne minimaliste. Ou peut-être qu’il me faudra encore de nombreuses années de réflexion face aux objets qui m’entourent.

Aujourd’hui, je possède deux sacs : l’un avec les choses à vendre et le second avec les choses à rapatrier chez mes parents, ce qui ne plaira guère à ma mère. Mais il se pourrait bien que je sois motivée à réaliser un minsgame dans ma chambre chez mes parents 🙂


Laissez-moi un commentaire

Et vous, avez-vous déjà réalisé ce défi ?

3 commentaires

  1. Je n’ai jamais fait ce défi, mais je crois qu’il serait bien nécessaire chez moi ! On se dit toujours qu’on aura besoin de tel ou tel objet un jour… et puis finalement, ça envahit notre espace. Et la chaussure de la soirée BlogSchool, je l’ai encore aussi… Je me dis que ça peut être amusant pour les enfants de dessiner dessus, mais on ne la sort jamais ! Du coup, je crois qu’elle va aussi finir à l

    • (Désolée, mon doigt a ripé, je n’ai pas fini lol)
      … à la poubelle… D’ailleurs, on ne devait pas recevoir la paire complète ? lol

    • Bonjour Souris Répondre

      La chaussure de la soirée BlogSchool… oui j’attends toujours la paire. J’avais même envoyé un e-mail pour recevoir une taille enfant plutôt d’adulte car le concept est marrant mais je m’amuserai plus à dessiner la reine des neiges pour une petite fille que des motifs pour moi. Bref j’aimais bien ce qu’elle symbolisait mais elle était totalement inutile dans ma bibliothèque au-dessus de mes livres.
      Dans tous les cas, le minsgame fait du bien ! Ma bibliothèque respire à nouveau, c’est vide et c’est agréable !

Laisser un commentaire

Navigate