DIY Shampoing solide

Réaliser son shampoing maison ce n’est pas très compliqué et vous allez le constater avec ce DIY Shampoing solide

Mes cheveux et moi c’est une grande histoire. Nous sommes rarement en harmonie, ils font la fête sans moi la nuit et je me réveille avec des coiffures très improbables. J’ai essayé de nombreux shampoing bio, le noo-poo, le ghassoul, et ma dernière lubie fut le shampoing solide.

J’aimais bien le shampoing solide Océanix (ou Seanik) de Lush mais il contient du laurylsulfate de sodium* que mon corps tolère très peu alors j’ai décidé de créer le mien. C’est un peu plus technique que mes précédents DIY beauté mais cela reste simple.

Avertissement : Faire ses cosmétiques soi-même n’est pas sans danger les huiles essentielles et autres produits que j’emploie peuvent avoir des effets indésirables comme des effets très bénéfiques. Dans chacune de mes recettes, j’essaye de détailler au maximum les actions de différents produits que j’utilise ainsi vous pouvez décider de l’employer ou non, selon les caractéristiques de votre peau.


Mon shampoing solide

Je me suis lancée dans la conception d’un shampoing solide pour mes cheveux mi-long racines grasses, pointes sèches et parfois avec des pellicules. Si vos cheveux sont secs ou si vous voulez booster la pousse de vos cheveux ne quittez pas l’article tout de suite !  En effet, j’ai noté les différentes possibilités pour  adapter ma recette à votre type de cheveux/besoin.

Je n’ai pas été déçu par mon shampoing, certes, il n’est pas joli mais mes cheveux le sont et c’est l’important. Lors de ma première utilisation, je n’ai pas cessé de caresser mes cheveux car il y avait quelque chose de magique et de la fierté.


L’investissement

L’investissement de départ est coûteux. Face à un shampoing vendu dans le commerce vous pouvez avoir des freins à vous lancer mais, ne vous inquiétez pas cela devient rentable.  J’ai estimé mes deux shampoings solides à 3,50€ et un shampoing solide me permets de réaliser + de 30 shampoings.


Ingrédients

  • SCI : Le SCI est un tensioactif dérivé de l’huile de coco (sodium cocoyl isethionate),c’est lui qui va faire mousser votre shampoing. Il est donc indispensable.
  • De la poudre : c’est ce qui va laver vos cheveux mais aussi donner du soin. Voici ci-dessous une liste non-exhaustive que vous pouvez utiliser.
    • Argile blanche pour absorber l’excès de sébum et les impuretés.
    • Ghassoul pour dégraisser en douceur, apporter du volume et du gonflant aux cheveux.
    • Ortie piquante pour fortifier naturellement vos cheveux, combattre la chute des cheveux et réguler le sébum
    • Shikakaï a 3 fonctions principales, la poudre va rendre vos cheveux plus doux et soyeux, combattre les pellicules et favoriser la pousse des cheveux.
  • Les huiles végétales : également indispensables de la réalisation du shampoing se sont les soins. Ci-dessous une liste -non-exhaustive- que vous pouvez utiliser.
    • Amande douce : très adoucissante,  émolliente et fortifiante, elle redonne éclat et vigueur aux cheveux abîmés. Elle aide à éliminer les pellicules.
    • Argan : donne brillance et éclat aux cheveux ternes et fatigués
    • Avocat : stimule la pousse des cheveux. Sur mes cheveux, cette huile a tendance a les faire graisser très vite.
    • Baies de laurier : anti-poux redoutable, lutte contre les pellicules, apaise les cuirs chevelus irrités et abîmés
    • Coco :  brillance, douceur  et la vigueur
    • Brocoli : facilite le démêlage, dompte les frisottis, cheveux bouclés, ondulés
    • Jojoba : Rééquilibre les cheveux gras, redonne vitalité aux cheveux secs et cassants, nourrit le cheveux et réduit leurs chutes.
    • Olive : Protège les couleurs capillaires et prolonge leur brillance, nourrit et apporte brillance aux cheveux.
    • Ricin : Répare et nourrir les cheveux secs, dévitalisés, fourchus, cassants ou crépus et favorise la pousse.
  • Des huiles essentielles : C’est le petit plus pour renforcer ou/et compléter votre soin. Pour plus d’informations je vous invite à lire mon article sur les huiles essentielles.

DIY shampoing solide

DIY Shampoing solide
Mes ingrédients pour mon shampoing solide

Mes ingrédients

  • 50 grammes de SCI
  • 10 grammes d’eau
  • 20 grammes d’huile de ricin
  • 5 grammes d’argile blanche
  • 5 grammes de ghassoul
  • 15 gouttes d’huiles essentielles de l’arbre à thé

Matériels

  • Une casserole
  • Un petit bol
  • Un fouet
  • Des gants
  • Des moules
  • Une balance

Attention : Si vous utilisez de l’argile, n’utilisez pas un bol en métal, car le métal annule les propriétés de l’argile.

Ma recette

  1. Commencez par mettre vos gants
  2. Dans un bol, versez le SCI, l’eau et l’huile.
  3. Placez le bol dans une casserole et faites chauffer au bain marie à feu doux.
  4. Mélangez doucement afin de former une pâte collante la plus homogène possible.
DIY Shampoing solide
Doucement, je mélange le SCI, l’eau et l’huile
  1. Hors bain-marie, ajoutez le reste les poudres et les huiles essentielles puis mélangez longuement pour homogénéiser.
  2. Remplissez vos moules de votre préparation.
  3. Placez-les au réfrigérateur pendant environ 15 minutes puis démouler.
DIY shampoing solide
Je verse ma préparation dans mes moules et je les emmène direction le réfrigérateur
  1. Laissez sécher votre shampoing à température ambiante pendant 48 heures avant son utilisation.

Testez, filez à la douche, testez puis donnez-moi votre avis ! le shampoing solide maison est devenu un indispensable dans ma salle de bain. C’est simple, je ne m’en lasse pas et mes cheveux l’adorent. L’essayer c’est l’adopter !


*Une petite parenthèse sur le laurylsulfate de sodium.

Le laurylsulfate de sodium est un détergent et tensioactif ionique fort, il est utilisé en tant qu’agent moussant dans de nombreux produits de cosmétiques (gels douches, shampoings, dentifrices…). Il est de plus en plus décrié pour ses effets irritants pour la peau. Lorsque j’ai cessé d’utiliser des produits en contenant ma vie a changé (oui, rien que ça): pendant des années j’ai souffert d’aphtes et depuis que j’utilise un dentifrice sans laurylsulfate de sodium je n’ai plus d’aphtes. Mes aphtes étaient juste la réponse d’une agression.
Si vous voulez en savoir plus sur le sujet voici lien vers un très bon article très bien documenté : Pourquoi éviter les détergents sulfates en comestique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate